« Miss Marple » au Botswana

© Keith Bernstein / HBO

Alors parce que je suis une « accro » aux séries et que je zappe pas mal je vais enfin prendre le temps de vous parler d’une série absolument « génialissime » qui semble t-il est passée quasi inaperçue durant l’été (du 04 au 25 Août) sur Arte (pourtant le temps était pourri dans pas mal d’endroits …) mais moi je l’ai vue … ah ah ah !!! et Mary aussi … hi hi hi !!

Si je vous dis « Miss Marple » au Botswana ? et  bien vous aurez tout simplement une idée un peu plus précise de l’ambiance de cette série.

En effet « l’Agence N° 1 des dames détectives » (nom de la série) se passe au Botswana et raconte l’histoire de Precious Ramotswe qui ouvre à Gaborone (capitale du Botswana), la première agence de détectives privés dirigée par une femme, « l’Agence N° 1 des dames détectives ». Aucune femme n’avait encore osé exercer ce métier au Botswana, mais Mma Ramotswe ne tarde pas à forcer le respect grâce à son intelligence, son esprit et à ses idées anticonformistes.

Inspiré des romans de l’Écossais Alexander MacCall Smith, intitulés Les Enquêtes de Mma Ramotse et  parus en 1999, « l’Agence N° 1 des dames détectives » ne ressemble à aucune autre série, mélangeant subtilement traditions africaines, enquêtes policières, émancipation de la femme avec en prime pas de sang, ni « d’experts » et des dialogues habilement écrits … Bref un pur bonheur ! D’autant qu’on rigole beaucoup et que les personnages principaux entre autre interprétés par la chanteuse américaine de R&B, Jill Scott (Precious Ramotswe) et  la comédienne Anika Noni Rose (Grace Makutsi) notamment vu dans Dreamgirls sont très attachants, voir très très attachants !

Avec cette série, je vous garantis un dépaysement total et une autre vision de l’Afrique australe, outre cette simplicité des rapports qui peut nous paraître surprenante, la série est habitée par une véritable poésie et une tolérance exemplaire, les intrigues sont d’une grande simplicité et servent uniquement de prétextes à montrer un pays magnifique et une héroïne empreinte d’une sincère humanité avec il faut le souligner des personnages secondaires juste impeccables !

© Keith Bernstein / HBO

Les inconvénients (parce qu’il en faut bien) :  la première saison de cette pépite ne compte que 6 épisodes de 52 min et un pilote de 1h44 et est presque impossible à visionner sur la toile MAIS (parce qu’il en faut un aussi) : on patiente en regardant le DVD jusqu’à la deuxième saison ou quelques téléfilms qui à priori sont en train de se réaliser, merci HBO ! véritable vivier à mon goût de séries toutes plus extras les unes que les autres …

Publicités

3 réponses à “« Miss Marple » au Botswana

  1. Alors voilà… 15 jours plus tard je réagis !
    Moi aussi j’adore mais je n’ai pas tout vu … et nul part je ne vois de redif a dispo sur le net ou a la tv… pfffffff

  2. J’ai pas vu la série, mais J’ai 3 ou 4 des romans chez moi. C’est très agréable à lire et ce que tu dis sur la série donne l’impression qu’elle est très fidèle au roman.
    Par contre, au bout d’un moment, je me suis lassée des romans. Peut-être les ai-je trop lue les uns à la suite des autres.
    A voir sur le long terme si la série aussi fini par donner l’impression de répétitif ou saura se renouveler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s